10 questions à se poser pour valider son idée de business !

MA VIE D'ENTREPRENEURCONSEILSCommentaires

1.    Mon idée est -elle réalisable ?

Quand on parle d’idée réaliste, je veux dire, comment allez-vous vous organiser pour mettre au point cette idée ? va-t-elle vous demander beaucoup d’investissements financiers et humains que vous n’avez pas ?

Concrètement sa mise sur pied est-elle possible ? Ai-je à mes côtés les bons associés ? partenaires ? Vais-je suivre au niveau de la production ?

Souvent on a une super idée, mais on se rend compte que la mise au point concrète relèvera du parcours du combattant et cela nécessitera d’être entouré et d’avoir des partenaires solides pour qu’il puisse être viable dans le temps !

2.    Ai-je un business model qui tient la route ?

J’avais déjà fait une capsule à ce sujet, où je disais qu’une bonne idée n’est pas forcément rentable ou viable dans le temps ! J’accompagne les porteurs de projets et il m’est déjà arrivé d’entendre de superbes idées, mais à long terme comment cela va te rapporter de l’argent ?

Est-ce via des commissions ? un abonnement ? des événements ?… bref comment votre business va vous générer des revenus à long terme doit être une de vos priorités !

On peut avoir une belle idée mais les gens seraient ils prêts à payer pour cela ? Evidemment les gens ce n’est pas 5/10 personnes de son entourage, mais une quantité assez critique qui puissent faire tourner une boite !

Enfin, n’hésitez pas à réfléchir à diverses sources de revenus !

vous pouvez donc multiplier les rentrées d’argent via différents systèmes : partenariats, événements, ventes de produits, ateliers…

3.    Ya t- il un marché ? des concurrents ?

S’il n’y a pas de concurrents soyez sûr qu’un marché existe !

Evidemment s’il y a des concurrents c’est qu’il y a un marché…

SAUF si vous êtes sur un produit révolutionnaire, il se peut que le marché existe, mais qu’il n’y ait pas encore de concurrents, tout simplement parce que personne n’y avait pensé … Mais si le produit ou service répond à un besoin, c’est que le marché est vierge et là ça peut devenir intéressant pour vous ! Par exemple UBER a révolutionné le marché avec une idée simple : géolocaliser le chauffeur le plus proche et savoir à l’avance ce qu’on va payer et tout ça à des tarifs défiants toute concurrence ! Une idée toute simple, peut bouleverser tout un marché !

4.    A quel besoin dois je répondre ? quel message touchera ma cible ?

On ne s’en rend pas compte à quel point les mots, et l’argumentaire marketing est important ! Pour que votre cible sache que c’est à elle que vous vous adressez et qu’elle ressente le besoin urgent de se procurer votre produit ou service il faut un positionnement, un branding, une stratégie ! Assurez vous que cet argumentaire soit bien ficelé, sinon vous éprouverez des difficultés pour générer des ventes et vous penserez que ça vient de votre produit … alors que ça vient tout simplement de la façon dont vous l’avez markété !

Les plus grandes marques sont les rois du marketing !

5.    Quelle analyse dois-je tirer de mon questionnaire de validation du projet ?

Evidemment il faut administrer son questionnaire au plus grand nombre et pas seulement à 30 personnes de son entourage … pour que cela soit représentatif en marketing il faut au minimum 300 réponses !

Ensuite analysez les retours, les avis, les conseils…

Il faut évidemment construire son questionnaire de manière stratégique pour que chaque question puisse vous apporter une information pertinente précise !

Durant l’analyse on en retire des stratégies à mettre en place ! Un questionnaire qui n’est pas exploitable stratégiquement n’a aucun intérêt !

6.    Aurai-je des freins au niveau : fournisseurs, légal, administratif, économique (entre autres)…

Bref, il faut faire une liste de tous les points noirs à prendre en compte qui pourraient avoir un impact sur votre business et dans quelle mesure cela pourra vous impacter ?

Je cite souvent l’exemple de KODAK qui ont disparu car ils n’ont pas cru à la révolution numérique… ils étaient sûrs que le numérique n’allait pas marcher… aujourd’hui cette entreprise qui fut un temps un poids lourd a perdu son marché de cette manière …

Ces points sont à voir dans votre étude de marché !

7.    Comment mon projet va évoluer sur les 5 ans

On y pense dans son plan stratégique ! On fait évoluer sa boite, on ne lance pas tout la première année…

8.    Ai-je un bon positionnement ?

Lorsque vous vendez un produit ou service au delà de vendre ses bénéfices, il faut vendre un concept !

Surtout, lorsque vous êtes sur un produit concurrentiel ! Conceptualiser son idée c’est offrir un message global . Je m’explique, j’accompagne les porteurs de projets pour positionner/markéter leur idée, on travaille sur la partie marketing, l’une des composantes essentielles du business plan, et le futur entrepreneur ou la future entrepreneuse, me dira “je souhaite vendre des huiles corporelles avec des odeurs enivrantes et hors du commun”… Mais encore ?

Par exemple : Apple, ils ne vendent pas juste un téléphone, ils vendent une expérience. Quand on achète Apple, on est à la pointe de la technologie, on possède la meilleure expérience téléphone, tout est plus simple, plus rapide, plus design… bref, toutes les marques conceptualisent, ils ne vendent pas juste un téléphone qui permet de rester en contact avec ses proches, ou un sac qui permet de ranger ses affaires…

Le travail sur le positionnement et l’univers de marque est un travail essentiel, car c’est ce que vous allez vendre, et c’est ainsi que vous toucherez votre persona (qui est votre clientèle cible) et donc attirerez des clients ! Le message, le ton, la communication, les visuels, la ligne éditoriale… tous ces points sont à travailler judicieusement, ça ne s’improvise pas !

9.    Ai-je bien été accompagné ?

Ne restez pas dans votre coin, avec votre idée ! Faites vous accompagner sur votre plan marketing pour positionner votre projet ! Ne vous lancez pas comme cela, ne pensez pas que se faire aider est inutile et que vous maitrisez tout sur le bout des doigts, car malheureusement beaucoup de projets échouent ou n’évoluent pas car les personnes n’ont pas été suffisamment accompagnées et préparées !

Et surtout, personne ne vous attend sur le marché… ne pensez pas qu’il suffira juste d’ouvrir un site internet pour déclencher des milliers de ventes… vous vous trompez, et vous vous en rendrez vite compte !

10. Est-ce que je maitrise bien le domaine dans lequel je souhaite me lancer ?

Ça devrait être en principe la première question que vous devriez vous poser mais comme on dit, le meilleur pour la fin … Vous ne pouvez pas vous lancer sans un minimum de formation ! Il faut être meilleur que les concurrents, et maitriser sur le bout des doigts l’univers que vous ciblez … le manque de connaissance, de maitrise.. pourra vous faire perdre en crédibilité et donc en clientèle… et vous connaissez la suite !

Soit vous maitrisez le sujet, soit vous le connaissez un minimum mais que vous êtes entouré de collaborateurs ou associés qui maitrisent le sujet !

Notre agence marketing accompagne les porteurs de projets pour les aider à positionner et markéter leur idée, nous aidons aussi les PME/TPE à se développer ! Pour en savoir plus sur nos services et notre accompagnement, RDV sur : https://mypartnerz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *