11 choses que les entrepreneurs doivent savoir avant de lancer leur entreprise !

MA VIE D'ENTREPRENEURVIE D'ENTREPRENEURCommentaires

1) Toutes les idées ne sont pas rentables, ayez un business model solide !

Il arrive que certains entrepreneurs me contactent pour un accompagnement au lancement de leur entreprise, et au fur et à mesure de l’échange, je comprends que l’idée est certes bonne… mais dans le temps, elle ne sera pas rentable!

Le business model c’est “comment tu fais de l’argent” en quelques mots et est ce viable à long terme ? Sachant que votre entreprise, que vous le vouliez ou non, sera en perpétuel évolution (stratégie, marché, cibles…), toutes les idées ne seront pas génératrices de business! Raison pour laquelle il s’agit d’une étape importante à travailler, car il y a toujours différentes manières de se rémunérer et entrer du revenu !

2) Avoir une bonne gestion financière permet de pérenniser une entreprise

Quand on est entrepreneur(e) et que l’entreprise que nous développons commence à générer des revenus (très) intéressants, nous sommes tentés de dépenser, et de jeter l’argent par les fenêtres… C’est ce que j’appelle aussi le syndrome “du pauvre qui n’a jamais vu d’argent de sa vie” 😂 et qui veut prouver à qui veut bien l’entendre que ses affaires se portent bien!

La gestion financière est pourtant fondamentale pour la survie d’une entreprise, pour son développement, pour en faire (je vous le souhaite) une multinationale demain…

Ce que vous gagnez, vous devez le réinvestir dans des choses qui feront fructifier vos comptes, et votre entreprise : marketing, matériels, locaux, nouveaux produits…

Lors de ma première entreprise de e-commerce que j’ai revendu, j’avais une gestion financière qui n’était pas saine. Je gagnais très bien ma vie ce qui me poussait à dépenser en : voyages, weekends, sorties, sacs, montres, voiture… A cette époque, la société se portait très bien, ainsi que mes comptes personnels et au lieu d’en faire bon usage, j’ai préféré profiter… 

Pourtant, depuis toute petite mes parents m’ont toujours appris à mettre de côté, à utiliser l’argent à bon escient… et pourtant…

Gardez en tête que les premières années de votre entreprise doivent être consacrées à son développement. N’ayez pas une rémunération excessive et dépensez en marketing, en publicité, sur votre branding et sur tout ce qui vous permettra de grossir encore plus, et ne soyez pas gourmand sur votre rémunération… Il en va de la survie de votre société !

Ps: je parle bien des bénéfices d’une société. Il faut savoir les réinvestir pour faire fructifier l’entreprise! 😉

3) Votre entreprise est un bébé qu’il faut nourrir pour lui permettre de grossir et devenir un concurrent féroce !

Quand je dis qu’une entreprise il faut la nourrir, je parle évidemment d’injecter de l’argent. Quand on se développe, il faut pouvoir investir pour atteindre un certain niveau de croissance et assurer sa pérennité 😉…

Raison pour laquelle je parlais de “bonne gestion financière”. Si vous avez mis de côté, vous pourrez passer à la vitesse supérieure en investissant davantage, ce qui vous permettra de vous développer considérablement : exemple : vous étiez un foodtruck, vous devenez un restaurant… Vous étiez maquilleuse à domicile, vous avez aujourd’hui votre centre de formation…

Votre entreprise doit pouvoir évoluer, auquel cas, vous risquez de stagner. Pour pouvoir injecter cette somme, il faut l’avoir anticipé, raison pour laquelle vous devez avoir fait au préalable un plan stratégique sur AU MOINS 5 ans pour pouvoir décider de votre trajectoire📝… Sinon, vous resterez au même point et vivrez une perte de sens… et vous aurez l’impression de ne plus avoir d’objectifs.

Je connais une entrepreneuse, qui a dû fermer sa boite (dans le domaine du food) alors que l’entreprise fonctionnait très bien. Le problème c’est qu’elle se développait très vite, la demande grandissait considérablement, mais elle ne pouvait pas répondre à cette demande grandissante par manque d’investissement pour acheter des matières premières. Résultat : elle a dû fermer son entreprise !😔

4) Si vous avez plusieurs idées de projets, choisissez votre passion

Ce qui est super quand on est entrepreneur, c’est qu’on fait ce qu’on aime, et on ne voit pas le temps passer… 

Pour ne pas avoir l’impression de travailler un seul jour de votre vie, choisissez un projet qui vous animera, dans un domaine qui vous passionne ou qui vous permettra d’être épanouie (ex: votre idée vous permettra d’être en contact avec les gens, et c’est ce que vous aimez par dessus tout…)

Si vous vous lancez dans une activité pour l’argent ou pour la reconnaissance, vous risquez de vous démotiver, et de ne plus trouver aucun sens à ce que vous faites…

La passion, c’est donc ce qu’on peut faire des heures sans voir le temps passer. Evidemment, il vaut mieux une passion qui vous rapportera des revenus, qu’une passion qui sera difficile à rémunérer.

Mais tout cela, est une question de business model et de concept 😎.

Le don lui, c’est ce que vous savez faire très bien (exemple: vous savez très bien chanter ou cuisiner, mais vous n’êtes pas forcément passionné par cela, du coup, vous ne vous voyez pas dans ces domaines)…

Evidemment, une passion, c’est aussi quelque chose qu’on doit pouvoir maitriser, au risque de se faire aspirer par la concurrence.

Alors, posez vous les bonnes questions et mettez en place un plan d’actions 💪

5) Apprendre à gérer la baisse de motivation et la procrastination

Premièrement, il ne faut pas culpabiliser… car vous risquez de vous frustrer et de retrouver difficilement de la motivation!

Ça arrive à tout le monde de procrastiner et moi aussi ça m’est d’ailleurs déjà arrivé…😅

L’idée est d’abord de déceler pourquoi vous procrastinez…

Car si c’est dû à un problème personnel grave qui rend la motivation difficile à retrouver, il vaut mieux d’abord régler ce problème car vous risquerez d’avoir un manque de concentration.

Ensuite d’autres causes peuvent expliquer cela :

– Un mauvais environnement de travail : Vous travaillez de chez vous, et il y a beaucoup d’éléments parasites qui vous empêchent de vous concentrer : TV, enfants, téléphone…

Dans ce cas, cherchez à louer un bureau, ou vous rendre dans un espace de coworking (sur le bon coin ou bird office vous pouvez trouver des bureaux sympas).

– Le manque de vision : Vous ne savez pas exactement où vous allez, par quoi commencer, vous vous sentez perdu car vous avez l’impression d’avoir trop de choses à faire… C’est brouillon dans votre tête, et forcément votre cerveau n’a pas très envie de s’y mettre.

Dans ce cas, il vaut mieux mettre en place un plan d’actions :

un document qui liste vos objectifs, et toutes les actions à mettre en place pour atteindre ces objectifs, ainsi que des deadlines (ça évite de remettre toutes les tâches à demain)

– Enfin, ça peut être dû à une mauvaise organisation, auquel cas, le plan d’actions pourra aussi vous aider. 

Surtout, soyez indulgent avec vous même et ne vous en demandez pas trop! Car si vous définissez des objectifs non réalisables, vous risquez de vous décourager et de procrastiner.

Ayez des tâches claires, réalisables dans la deadline établie 😇

6) La motivation ça s’entretient : être bien entouré, éviter les personnes toxiques et négatives, se fixer des objectifs clairs et atteignables

Être bien entouré lorsqu’on veut réussir c’est : aller à des événements ou conférences pour rencontrer des personnes ayant les mêmes objectifs et rêves, pour apprendre, pour grandir… 

C’est investir dans de la formation, ou dans de l’accompagnement…

Bref, c’est ne pas être seul dans son coin, et accepter de demander de l’aide, ne pensez jamais qu’il s’agisse d’une dépense inutile, car vous risquez de ne pas faire long feu dans ce parcours entrepreneurial (qui est rude 😉) !

D’ailleurs, je vous invite à rejoindre le groupe Ma Vie d’Entrepreneur(e), un groupe dynamique qui regroupe des entrepreneurs et porteurs de projets. J’organise des événements et rencontres. Faites une demande d’adhésion en cliquant ici 🤗

Evidemment, il faut aussi éviter les personnes toxiques et négatives qui vous diront que vous vous donnez du mal pour rien, que vous feriez mieux d’abandonner, ou que vous perdez votre temps. Côtoyez plutôt des personnes qui vous aiderons à faire jaillir le meilleur qui est en vous, pour vous permettre d’utiliser votre potentiel dans le but de faire de grandes choses!

Et enfin, se fixer des objectifs clairs et atteignables. Si vous vous fixez de grands objectifs sur des deadlines courtes… non seulement vous vous mettez une pression inutile, mais en plus, vous finirez par jeter l’éponge !

Des objectifs oui, mais restez lucide 😇!

7) Investir dans son marketing et sa communication c’est vital ! Le bouche à oreille à ses limites !

J’accompagne les porteurs de projets pour les aider à monter leur projet et le structurer, et bien souvent, ils sont plein d’entrain et de motivation … et lorsque l’on veut lancer une entreprise, on pense souvent que les clients viendront à nous. 😅

On a une super idée et on est convaincu que le bouche à oreille sera infaillible et qu’on nous invitera sur BFM le mois qui suivra le lancement de la boîte …

Mais une fois qu’on lance l’entreprise on comprend très vite, que …. personne ne nous attendait 😪. A moins d’avoir le vaccin contre le cancer, vous ne pourrez pas compter (que) sur le bouche à oreille pour vous développer !

Il faut mettre en place un plan de communication qui tienne la route, ET investir !

Quand je parle d’investissements, je parle du site internet, des outils print (plaquettes, flyers, catalogues, objets publicitaires…) et tous les autres moyens qui pourront vous aider dans votre communication.

Je parle d’investir dans les publicités (Facebook, Google, Influenceurs, Magazines, Expositions dans des salons, programmes de fidélité, Événementiel, partenariats, street marketing…). Il va falloir budgétiser votre plan de communication pour savoir ce qu’il faudra investir CHAQUE MOIS pour vous développer ! Si vous attendez que le temps passe en croisant les doigts et que votre notoriété se fasse, vous risquez d’attendre jusqu’à mettre la clé sous la porte….😖

Le marketing, la com, c’est LA BASE de la pérennité d’une boîte! 

Même les grandes marques très connues, continuent de faire de la publicité (en investissant des milliers d’euros voire millions…), car elles savent que le jour où elles arrêtent, on les oublie et on va chez la concurrence !

8) Un entrepreneur doit rester concentré sur son coeur de métier : DÉ-LÉ-GUEZ

J’ai une cliente qui m’a dit qu’elle a vu son CA augmenter en flèche depuis qu’elle délègue ! 

En effet, cela lui a permis de se concentrer sur son coeur de métier : importer, négocier au meilleur tarif et vendre ses produits !

De plus, cela lui a permis de se soulager et de se focus sur ce qu’elle maitrise le mieux !

Lorsqu’on est entrepreneur, souvent on souhaite faire TOUT, tout seul ! Je pense vraiment qu’il serait plus salutaire pour vous, de laisser les personnes qui ont les compétences que vous n’avez pas, s’en occuper, plutôt que de vouloir le faire vous même, en apprenant sur le tas, en rafistolant comme vous le pouvez, dans le but de baisser les coûts, car à force de vouloir faire des économies c’est là qu’on en perd…😖

Si vous ne savez pas faire les logos, faites appel à un pro (sur le marché vous trouverez différents tarifs en fonction de votre budget), idem pour le site internet, les outils de communication, ou autres accompagnements…

Ce qu’il y a quand on créé ou qu’on possède une entreprise, c’est qu’il faut anticiper les dépenses pour ne pas être surpris. Entourez-vous de personnes qui le feront pour vous, vous pourrez ainsi vous concentrer sur l’achat de matières premières au meilleur coût par exemple, ou sur le sourcing fournisseurs pour dénicher les meilleurs produits du marché!

N’oubliez pas, c’est en voulant faire des économies, qu’on n’en fait pas… justement 😉!

Personnellement, je suis du genre à déléguer les compétences que je ne maitrise pas… primo, faire mal ou “à peu près” ce n’est pas mon truc, et apprendre puis faire, me ferait perdre du temps. Et puis, chacun son don. Comme on dit, le temps c’est de l’argent !

Vous ne pourrez jamais construire une entreprise viable, si vous ne vous entourez pas de certaines compétences!

9) Ne lancez jamais deux entreprises en même temps

Une question qu’on m’a déjà posée!

C’est mon avis sur la question et ça ne tient qu’à vous d’en faire usage ou non… Mais lancer deux projets en même temps va vous demander deux fois plus de temps… Déjà que lancer UNE entreprise aspire tout notre temps, alors deux? 😅

Cela vous demandera : deux business plan et études de marché, deux stratégies, deux fois plus de budget également (pour les matières premières et toutes les dépenses associées)… Vous risquez très vite de vous éparpiller, faire vite et mal, ou tout simplement vous investir plus dans l’un que dans l’autre…

A la limite, ce qui est possible, c’est de lancer déjà une entreprise… une fois qu’elle commence à rouler, en lancer une seconde par la suite!

Les entrepreneurs bouillonnent d’idées, on est très créatifs, ce qui fait qu’on a toujours pleins d’idées qu’on souhaite concrétiser 😂!

A moins que votre deuxième projet soit de vendre quelques pièces de vêtements sur Vinted, l’investissement pour monter une entreprise est colossal. Je vous suggère donc de le faire par cascade et pas en même temps 😇

10) Entreprendre seul(e) ou avec un(e) associé(e) ? That is the question!

Je pense que trouver le BON ou la bonne associée, c’est sûrement l’une des tâches les plus difficiles lorsqu’on est entrepreneur ! 

Car au début, on se dit qu’on est motivé, qu’on va déplacer les montagnes et puis une fois dans le business, on se rend compte que l’on porte l’entreprise seul avec ses petites épaules et qu’on se démène bien plus que l’autre.

Heureusement, il est possible de trouver le/la partenaire idéal(e). Il faut se dire que c’est comme un couple, avant de s’engager il faut parler clairement de la collaboration : les rôles, les attentes de chacun, ce qui ne sera absolument pas supportable pour l’un ou l’autre, l’organisation et parler ouvertement de l’aspect financier 😌.

Avant de s’engager il faut aborder tous les aspects de la collaboration car sinon, une fois dedans, c’est un enchainement de disputes, de clashs, de non-dits… souvent, on laisse le verre se remplir puis on explose car on n’a pas abordé tous les points!

Aussi, il faut s’attendre à quelques querelles et désaccords… Comme dans le couple, c’est tout à fait normal, on est deux êtres humains aux sensibilités différentes, avec une manière de faire et de voir les choses différemment. Il faut en discuter et accepter de faire des concessions… Mais là encore, il faut oser aborder les sujets sensibles sans attendre : co-mmu-ni-quer sans heurter l’autre et en y mettant les formes 😁 !

Avoir la même vision, c’est aussi savoir quels sont les rôles de chacun et ne pas y empiéter, au risque de créer des discordes. Dans une équipe il y a toujours un leader, et un suiveur. Il faut que chacun puisse se définir, mais le leader ne doit pas s’imposer. Dans une équipe on n’est pas seul…

Je pense que trouver un partenaire avec qui ça match n’est pas toujours évident, et que c’est aussi une question de chance et SURTOUT, de communication!

A la question je dirais que cela dépend du projet. Il y a des projets où entreprendre seul sera difficile compte tenue de tout ce qu’il faudra gérer, et pour d’autres projets cela sera tout à fait faisable…

Si vous pouvez y aller seul, faites-le, sinon, faites le bon choix 😉!

11) Le syndrome de l’entrepreneur qui débute : la peur de facturer trop cher

Je suis actuellement en train de convaincre une cliente de mettre un prix à la hauteur de son produit ! Je trouve que beaucoup d’entrepreneurs qui se lancent veulent brader leurs prix, ou n’osent pas mettre des prix élevés par peur de ne pas trouver de clients! Ils se disent (à tort) que le fait de proposer un prix faible voir gratuit leur permettra de se faire une clientèle rapidement : FAUX 😖! 

Votre prix, vous amènera une clientèle cible qui sera prête à payer pour de la qualité ! Vous ne pouvez pas proposer de la qualité à moindre coût, car non seulement vous gâchez votre travail, mais en plus ça donnera une image « bas de gamme voire cheap » à votre produit 🤕! 

Rappelez vous que les clients qui paient le moins et qui veulent du gratuit/pas cher sont les clients les plus chiants! Ce sont ces derniers qui voudront payer un prix faible avec un service à la hauteur derrière (ce qui n’est pas possible !).

Si vous êtes dans le BtoB et que votre client veut négocier le prix, dites lui « ok, je veux bien baisser le tarif, mais dans ce cas, je retire un service » (ex: le service après vente qui ne sera pas inclus dans la prestation). Bref, ne bradez jamais vos prix, car à la fin du mois, c’est vous qui devrez assumer vos factures! 😉

Ici je ne parle pas de gestes commerciaux, vous pouvez très bien en faire pour les clients fidèles mais cela ne doit pas être systématique !

Pour en savoir plus sur nos services et notre accompagnement, RDV sur : https://mypartnerz.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *