Pourquoi ne faut-il pas rester trop longtemps entrepreneur et salarié ?

MA VIE D'ENTREPRENEURCAPSULES1 Comment

Dans le but de tester une activité sans trop prendre de risques et démissionner une fois qu’elle devient florissante, de nombreux entrepreneurs choisissent le salariat couplé à l’entrepreneuriat. Cependant, il ne faut pas rester trop longtemps dans cette configuration qui deviendra très vite un inconvénient. Voici les raisons dans cet article :

Rester dans sa zone de confort

Quand on sait qu’à la fin du mois notre employeur nous paiera notre salaire pour qu’on puisse subvenir à l’ensemble de nos besoins, on entre dans une zone de confort qui nous empêche de faire appel à l’intégralité de notre potentiel, de nos capacités.

A contrario, quand on est entrepreneur et que notre seule source de revenus provient de nos activités (donc de nos clients), on fait preuve d’ingéniosité pour trouver des solutions qui apporteront du business :

-On met en place des stratégies pour trouver les meilleurs leviers de communication

-On se lance dans des projets novateurs

-On identifie les leviers de croissance

Bref notre cerveau est en ébullition

Avoir une activité à côté de son emploi durant de trop nombreuses années ne permet pas d’utiliser tout ce potentiel car on manque de temps et le business ne fait plus partie des priorités, le salaire qui entre tous les mois ne permet pas d’être dans une situation d’urgence nous obligeant à être dans la stratégie et à tenter de nouvelles combinaisons.

Se démotiver car on n’atteint pas ses objectifs 

Quand on est entrepreneur et salarié, on partage son temps, et souvent le business en pâtit. Ce manque de temps ne permet pas de se concentrer pleinement sur son entreprise ou de mettre en place toutes les actions qu’on avait prévues. Souvent on a une check-list, des tâches et certaines attentes, mais il n’est pas possible de les réaliser car on n’est pas en temps plein sur l’activité. L’entreprise tourne au ralenti et cela créé de la frustration car on a l’impression de ne pas avancer, ou pire, qu’on n’y arrivera jamais.

Ce temps réduit ne permet pas de mettre en place toutes les tâches qu’on s’était fixées, et à ce rythme si on n’est pas attentif on peut rester dans cette situation de nombreuses années, stagner et ne pas voir évoluer son entreprise, ou du moins aussi vite que cela aurait pu se produire si on était en temps plein !

Pas plus de 3 ans entrepreneur et salarié !

Idéalement il ne faut pas être plus de 3 ans entrepreneur et salarié. Il faudra à un moment, lorsque l’activité se développera et que vous n’arriverez plus à gérer les deux en même temps vous lancer à temps plein même si vous n’avez pas le salaire que vous gagnez en tant que salarié. N’oubliez pas vous n’êtes pas à temps plein sur l’activité. Au contraire, à temps plein, vous aurez beaucoup plus de temps et d’énergie à consacrer et donc l’entreprise évoluera, et ce que vous gagnerez aussi.

Si votre produit est bon, votre ciblage, votre stratégie marketing, ainsi que les actions et budgets communication, vous pouvez vous lancer à temps plein après 1 à 2 ans en fonction de l’évolution et de l’activité. Si vous ne maitrisez pas la communication, pensez à déléguer ou vous faire accompagner (c’est une règle d’or pour se développer) !

Mais surtout, il va falloir sauter le pas de façon concrète !

Autrement, votre motivation fera les montagnes russes, vous vous contenterez de votre confort, et vous pourrez rester dans cette situation 5, 6, 7, 15 ans ou plus… or ce n’est pas le but, car ce n’est pas un revenu complémentaire que vous souhaitez mais vivre la folle aventure entrepreneuriale pour de vrai !!!!

***

Pour être accompagné sur le lancement ou le développement marketing ou la communication de son entreprise, n’hésitez pas à solliciter notre agence. RDV sur https://mypartnerz.com/

Un Commentaire sur “Pourquoi ne faut-il pas rester trop longtemps entrepreneur et salarié ?”

  1. Bonsoir Tendresse,
    Merci pour ce partage d’article qui me motive encore plus pour aller jusqu’au bout de mon projet.
    Bien à toi,
    Isa 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *