Bilan de ma vie de consultante : avantages et inconvénients de ma vie d’entrepreneure

MA VIE D'ENTREPRENEURVIE D'ENTREPRENEUR6 Comments

Cela fait maintenant un an et demi que je suis consultante et que j’ai créé Ma Vie d’Entrepreneur !

Pour ceux qui suivent mes aventures, j’ai revendu mon ancienne boîte de cosmétiques, puis je suis restée salariée un an, mais compter les jours avant le week-end, avoir la boule au ventre tous les dimanches car le lundi approche, faire semblant de travailler alors que je venais juste chauffer ma chaise, m’endormir discrètement durant les réunions car j’en avais plus rien à faire… sans parler de faire semblant d’aimer la boite pour laquelle je travaillais alors qu’en réalité j’attendais juste le bon moment pour donner ma lettre de démission !

Bref, j’ai fini par me lancer en consultante marketing indépendante car c’est ce que je faisais en entreprise (mettre en place des stratégies pour développer l’entreprise). En effet, j’ai fait un Master marketing en école de commerce… J’ai donc décidé de mettre mes connaissances à contribution des porteurs de projets, des entrepreneurs et des PME.

J’avais décidé de lancer Ma vie d’Entrepreneur, car en tant qu’entrepreneur on est souvent seul dans sa démarche, très peu de personnes nous suivent ou comprennent nos aspirations, on est souvent pris pour des fous/folles.

Je ne vous dis même pas les choses terribles ou blessantes que j’ai entendues quand j’ai pris la décision de démissionner ! Je ne me voyais pas mener une vie qui ne me ressemblait pas, puis en vouloir au monde entier alors que tout aurait été de ma faute !

C’est ainsi, que j’ai créé cette plateforme car on a vraiment besoin d’être entouré quand on est entrepreneur, c’est vital ! Naturellement, j’ai lancé les événements notamment Le Grand Speed Meeting des Entrepreneurs et Porteurs de projets car le réseau et ce type d’événement est crucial pour un entrepreneur, dans le but de lui permettre de persévérer et de ne pas abandonner… car oui, entreprendre c’est être endurant…

Après un an et demi, et à deux mois du nouvel an (2019 est passée tellement vite…) je fais un bilan dans cet article…

Avantages de ma vie d’Entrepreneure

1/ Gestion du temps

Il m’arrive d’aller au bureau quand j’ai des rendez-vous, d’autres fois, je travaille de chez moi ou depuis un restaurant… Quand j’ai des exigences personnelles, je m’en occupe la journée, puis le soir je me mets à travailler… Cette liberté de gestion et d’organisation est délicieuse… je vous assure que je n’ai pas de mot pour la qualifier …

Je ne suis pas stressée à cause du fait qu’un patron risque de me tapper sur les doigts car j’ai 10 minutes de retard… non là, le patron c’est moi ! Et quand j’ai envie de prendre un jour de repos ou des vacances, je n’ai pas besoin de faire un plaidoyer avec une introduction, paragraphe argumenté, conclusion et une ouverture, pour expliquer pourquoi je prends quelques jours…

2/ La hâte de retourner travailler après les vacances

Salariée je tombais en dépression quelques jours avant de rentrer des vacances… Aujourd’hui je n’ai qu’une hâte : rentrer pour avancer sur mes projets !

3/ Choisir avec qui travailler

J’ai eu deux clients pour qui j’ai refusé de travailler car il y a eu un mauvais rapport de force qu’ils ont essayé d’instaurer. Au lieu de me voir comme un partenaire, une personne qui allait venir les aider, les accompagner, ils m’ont vu comme une personne qui avait besoin d’eux car ils me payaient et donc se sont permis de me prendre de haut. Résultat ? j’ai refusé de travailler avec eux… tout simplement ! Je pense que la vie a assez son lot de stress pour se coltiner ce type d’énergumène !

4/ Bye la routine

La vie monotone et routinière du métro-boulot-dodo je ne connais plus, et ça c’est plutôt agréable !

5/ Qualité de vie

J’ai une liberté presqu’illimitée et je gagne mieux ma vie que lorsque j’étais salariée !

Inconvénients de ma vie d’Entrepreneure

1/ L’impression parfois de ne pas pouvoir déconnecter

Quand on est indépendant, on se fait sa propre paie. Quand le business entre, souvent on se sent obligé de l’accepter, car on se dit, ok aujourd’hui le business entre mais demain, qui me dit qu’il sera encore là ? C’est pourquoi on travaille beaucoup et si on n’a pas un conjoint(e) qui nous comprend derrière ça peut être très difficile à vivre ! Heureusement que de ce côté là j’ai de la chance …

Mais je peux vous dire que vous serez très vite incompris(e) !

Pour être honnête, je ne pense pas être consultante marketing toute ma vie, j’ai d’autres projets et je veux emmener mon entreprise autre part, car être indépendant est très vite épuisant. Il faut rapidement penser à s’entourer d’une équipe et déléguer (ce que je fais sur les speed meeting). Mais surtout, ce que je souhaite c’est avoir plus tard des salariés pour me dégager du temps pour d’autres passions…

2/ Les gens qui pensent que parce que tu es à ton compte tu ne travailles pas, ou que tu n’as pas d’obligations

Ce n’est pas parce que je suis mon propre patron que je n’ai pas d’obligations professionnelles. J’ai des clients qui ont des deadlines que je dois respecter… Donc si j’ai du travail, je dois l’honorer !

Lorsque vous travaillez de chez vous, ce sera pire, les gens penseront que vous n’en glandez pas une ! Moi j’ai de la chance, j’ai un bureau donc on va dire que je n’ai pas encore eu ce genre de remarque…

3/ Les clients qui prennent RDV et annulent sans te prévenir

Le savoir vivre de certaines personnes laisse sérieusement à désirer … Dans le cas de mon activité, il est déjà arrivé que certaines personnes ne comptaient pas venir au RDV et prévenaient uniquement lorsque j’envoyais un message pour être sûr qu’ils allaient être présents au RDV du lendemain…

Donc toi tu souhaites devenir entrepreneur et tu te comportes mal avec les autres entrepreneurs ? You Know Karma ? Ça me dépasse…

4/ Les porteurs de projets faussement motivés

Ils sont parfaitement motivés au premier RDV, et puis très vite ça redescend ! Je fais de l’accompagnement sur le business plan et la stratégie marketing (étude de marché, plan marketing, plan de communication,…) des porteurs de projets et les gens ne se rendent pas compte du travail de préparation à effectuer et à quel point ça demande de l’investissement personnel ! Les gens pensent qu’on lance un projet en deux semaines, sans grand effort alors que ça demande beaucoup de travail !

Mon accompagnement dure 3 mois avec 3 rendez-vous physiques de deux à trois heures et entre temps je laisse 1 mois complet aux personnes accompagnées pour avancer sur le travail à effectuer et m’envoyer les livrables pour que je puisse les aider, les assister, et travailler en collaboration. Entre ceux qui viennent au second RDV sans n’avoir rien fait sous couvert d’une vie de famille, ceux qui décalent sans arrêt les RDV sans même penser à mon organisation et ce que ça implique… Je vous avoue que souvent ça peut être très démotivant dans mon travail …

On ne fait pas du consulting pour l’argent mais vraiment pour ce que ça va apporter aux autres… Fort heureusement, j’ai des clients très sérieux, impliqués, qui veulent vraiment réussir et lancer leurs projets ! Et ça c’est un réel plaisir. Ils m’embarquent dans leurs projets et ça me motive d’autant plus à les aider, les accompagner !

Malheureusement c’est la loi du business, beaucoup veulent entreprendre, mais très peu s’en donnent les moyens au final ! C’est pourquoi nombreux sont ceux qui voudront entreprendre toute leur vie sans jamais sauter le pas… tout simplement par manque de rigueur, de sérieux et de motivation! Sauf que… qui trouvera la motivation à réaliser vos rêves si ce n’est vous même ?

5/ Les mauvais payeurs

Il y a deux catégories de mauvais payeurs, ceux qui ont l’argent et qui te paient en retard sans en avoir rien à faire des charges que tu as à payer…

Ceux qui n’ont pas l’argent mais qui te sollicitent et qui te font courir pour te payer… Really… You Know Karma ?

Je vous conseille d’avoir une bonne gestion de votre trésorerie car vous pouvez facilement vous retrouver dans le rouge…

6/ Les gens qui ne croient pas en notre vision

Qu’est ce qu’on est solitaire quand on est entrepreneur lol… Personne ne croira en votre vision tant que vous n’aurez pas atteint vos objectifs ! Les associés que vous intégrerez dans votre business, tant qu’ils n’ont pas de gains financiers importants qu’ils tireront de ce projet ne seront jamais aussi investis que vous, et quitteront vite le navire… Vous pourrez même vous retrouver seul sur le navire…

Quand on est entrepreneur on a sa vision, on la porte, et on est souvent seul à y croire… Je pense que le plus dure c’est bien de persévérer et de ne pas se laisser démotiver dans ces conditions…

Monter un empire ça prend du temps… Donnez tort à tous ceux qui ne croient pas en vous… Le temps et la vie vous donneront raison, car le travail est toujours récompensé par la providence/Dieu/la Vie (appelez ça comme vous voulez).

7/ Les clients qui te sollicitent mais qui n’écoutent pas tes conseils

J’ai eu le cas deux fois et désormais avec ce type de client je fais ce qu’il me demande et je le blacklist ! Rien de pire que de faire appel à une consultante marketing pour être aidé, accompagné et pourtant n’en faire qu’à sa tête, n’écouter aucun conseil, avoir sa propre vision et s’entêter… C’est comme aller voir un médecin et lui dire de manière convaincu de quoi vous souffrez… en fait, c’est lui le médecin…

8/ Les clients discounts

Entre ceux qui veulent négocier les tarifs, ceux qui s’attendent à des prix discounts alors qu’ils veulent un business plan de qualité, ou une stratégie marketing et communication complète… il est déjà arrivé que j’attire des clients qui pensaient limite que mes services sont gratuits… Dites donc, j’ai aussi des charges à payer…

Mon bilan !

Pour être honnête peu importe les avantages ou les inconvénients, cette vie je l’ai choisi et je ne la regrette pour rien au monde ! Quand j’ai tout lâché pour aller au bout de mes aspirations, je n’étais pas préoccupée par ce qu’il allait se passer. Je me disais tout simplement que je n’ai pas le choix, je dois quitter cette vie où je deviendrai malheureuse et haineuse ! C’était presqu’une question de vie ou de mort !

Aujourd’hui je ne regrette pas ma décision, même si je pense être encore très loin de mes objectifs. Le confort de vie que j’ai actuellement notemment au niveau de la gestion du temps n’a pas de prix ! Si c’était à refaire je le referai 1000 fois !

Je garde de très bons rapports avec les anciens clients, et avec certains ont déjeune même ensemble. Ils me donnent tous de leurs nouvelles. J’apprécie sincèrement chaque personne qui passe dans mon bureau car j’adore le contact humain, j’aime vraiment les gens… Ce qui a pour conséquence qu’à la fin de chaque accompagnement ça me fend le coeur de fermer un dossier lol !

J’ai revu des anciens collègues il n’y a pas longtemps… Certains me prenaient pour une folle de quitter un CDI, et aujourd’hui quand ils voient le chemin parcouru, ils m’admirent (même si très honnêtement je ne comprends pas pourquoi…) et cela reste une fierté, surtout lorsque personne n’y croyait …

Peu importe qui vous êtes, où vous en êtes, la vie d’entrepreneur est difficile qu’on ne s’y trompe pas, mais sachez que rien n’est facile dans la vie (enfin si, sauf manger… 😂), et que le plaisir que vous aurez à vous lever chaque jour pour construire votre empire n’a pas de prix ! Si vous hésitez à vous lancer, n’hésitez plus, vous ne le regretterez pas… La plupart des entrepreneurs regrettent simplement d’avoir pris trop de temps à se lancer …

***

Pour faire appel à mes services RDV sur : https://mypartnerz.com/

Pour participer au prochain speed meeting pour entrepreneurs et porteurs de projets que j’organise le 2 novembre prochain RDV sur : https://grandspeedmeetingdesentrepreneurs.com/

6 Commentaires sur “Bilan de ma vie de consultante : avantages et inconvénients de ma vie d’entrepreneure”

  1. Magnifique article. On se retrouve facilement dans les cas de figures que tu annonces. Merci pour tous tes partages de qualité. Et effectivement, la liberté n’a pas de prix, jai mis 8 ans avant d’oser me lancer et je ne reviendrai pas en arrière, pour rien au monde. J’y suis j’y reste lol

  2. J’aime à lire des personnes telles que vous! Vous m’inspirer me motiver et me pousser à croire que le rêve est permis même pour ceux qui n’ont pas un cursus scolaire exemplaire ( mon cas) tout le monde peut entreprendre mais tout le monde n’est pas entrepreneur du moins dans l’âme si vous me le permettez cette soif de me lancer m’obsède jour et nuit sans relâche et votre témoignage vécu vient s’ajouter à mes attentes juste vous féliciter et ne soyez pas étonné si d’autres éprouvent de l’administration à votre travail soyez plutôt fière et remercions l’univers mon (côté spirituel) bien je m’arrête ici et vous souhaite plein de jours meilleurs pour la suite de votre aventure dans l’entrepreneuriat cordialement Francine Bako

  3. Bonjour, Merci pour votre partage d’expérience. Vos mots sont source de motivation et me confortent dans mon choix. Je rebondis sur le fait que l’on peut ne pas être prêt à entreprendre. Ce fut mon cas il y a deux deux ans lorsque j’ai lancé mon entreprise. Il faut être armé et avoir lâché ses peurs, avoir un psychisme équilibré et un « territoire » (aussi d’un point de vu psychique) bien déterminé car dans la difficulté comme dans l’atteinte des objectifs on est seul à faire face et on est systématiquement jugé. Un bon coach devrait pouvoir déceler si son coaché est prêt. Si ce n’est pas le cas, il devrait comprendre et essayer d’accompagner sans jugement, tout en s’assurant que le travail personnel est réalisé à côté et pourvoir constater une évolution positive. S’il estime qu’il ne peut pas accompagner un entrepreneur, il devrait être honnête et dire qu’il ne peut pas aller plus loin. Encore faudrait-il qu’il ait compris que son coaché ne sois pas prêt mentalement et non par mauvaise volonté. Ne pas se donner les moyens est souvent le résultat de problèmes qu’il faut régler avant de se lancer. Ou, mener de front ensemble, le défis personnel d’entreprendre et un certain conflit intérieur. Personnellement l’un a été avec l’autre mais j’ai mis en péril mon entreprise. Aujourd’hui j’ai réussis à dépasser mes peurs et quand je croise un(e) entrepreneur(e) qui montre des signes de manque de confiance, j’ai de l’empathie et lui souhaites d’avoir la chance et le courage de travailler sur ses conflits intérieurs tout en menant un projet entrepreneurial. Pour ça il faut beaucoup de courage et ne rien lâcher. Avec le chemin parcouru, j’encourage fortement les jeunes entrepreneurs à se faire accompagner et à participer à des rencontres, des sessions de réseautage, pour partager, s’inspirer, apprendre… lorsque l’on part de rien comme ce fut mon cas, la découverte du monde de l’entreprise a été un choc. Mon coach, ne comprenant pas mes difficultés m’a jugé alors même que j’avais entamer le chemin vers la prise de conscience de mes peurs et leur transformation, qui me mettais dans l’incapacité de passer à l’action. Ça fait mal et je l’ai pris comme une énième mise à l’épreuve. Mon coach n’était simplement pas en mesure de comprendre. Il/elle reste un être humain avec son vécu, ses ouvertures et ses fermetures. J’aurais pu repartir en moonwalk vers mes travers mais fort heureusement j’avais suffisamment avancé dans mon chemin spirituel pour ne pas faire machine arrière et prendre la situation avec sagesse. Coach = Humain , Coaché = Humain ; Coach + Coaché = relation humaine donc confrontation de la subjectivité de chacun, c’est qfd.
    Comment auriez-vous géré la porteur de projet que j’étais ?
    Très belle semaine à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *